Chris Tiboise, un artiste plasticien qui a le vent en poupe !

Chris Tiboise, un artiste plasticien qui a le vent en poupe !

Dans sa dernière exposition, Chris Tiboise, un artiste plasticien sculpteur Niçois, nous immerge dans l’univers de Lola et Andy, les héros d’un conte moderne à travers une installation inédite qui donne une description du monde imaginaire de Casey Town.

L’action, qui se déroule en 2138, dénonce les travers de notre société, notamment en ce qui concerne notre influence néfaste sur l’environnement…

Vous l’avez malheureusement raté ! Tans pis, retrouvez ici le portrait de l’artiste et ses oeuvres.

expo-chris-tiboise-2

Mais qui est donc Chris Tiboise ?

events_total_003_2012Né à Paris, il n’y a pas si fort longtemps de cela, cet artiste plasticien conçoit des oeuvres emplies de romance dans des univers décalés et riches en émotions. « Le concept de mes objets, que ce soit mes sièges, mes peintures, mes montages, c’est d’exprimer et de mettre le doigt sur des sujets sensibles : tout le monde aurait un avis mais se garderait de le donner pour ne pas risquer de choquer et de perdre une place confortable…« 

Anciennement assistant caméra dans le cinéma, il créer des scénarios sur différents thèmes de société qui prennent forme sur des supports étonnants : des bidons d’huile, des volets… « J’ai créé ma première pièce (un siège) en 2006 pour occuper le temps, et finalement la création artistique est devenue aujourd’hui mon métier. »

Le résultat est remarquable… et on le remarque !

events_techno-bohemian-by-john-malkovich_001_2011

events_vitrines-parisiennes_001_2008

events_total_011_2012

events_total_022_2012

La dernière exposition de Chris à la Galerie Franck Michel et sa vision :

En détournant la réalité sous forme d’un conte moderne invitant à la rêverie, Chris Tiboise souhaite exprimer que nous sommes à un moment crucial dans la prise de conscience qui devrait tous nous animer, car l’univers de Casey Town tel qu’il est décrit est en fait une vision parodiée du monde dans lequel nous évoluons…

En s’autorisant un retour à sa propre enfance qui fut des plus libres, une vie d’ado à Paris et la possibilité d’évoluer à sa guise où et quand bon lui semblait, il s’interroge sur le phénomène qui pousse les plus jeunes à ne pas profiter du monde extérieur, préférant leurs « ordis », et trace un parallèle visant à démontrer que la lumière y est peut être néfaste.

Ceci sous-entend que les dangers du quotidien et la désinformation influencent grandement le choix de nos ados à rester chez eux… il semblerait que Casey Town, c’est notre monde, que nous sommes déjà en 2138, et que les solutions pour revenir à un climat harmonieux viendra sûrement de ces ados là, et peut être alors, nous pourrons envisager l’avenir sous des cieux plus cléments.

expo-chris-tiboise

Le Story-board :

Par amour d’une fée hybride, un savant fou trouve le moyen d’ôter une particule à la lumière du jour, qui la rend ainsi insupportable à l’homme. Ce savant excentrique, une jeune fille brillante, un jeune aveugle et un chat nommé Neroptic composent les acteurs de cette histoire présentée sous la Forme d’un story‐board qui décrit les plans de ce qui, aurait dû être un film de fiction…

Dans un univers peuplé d’aveugles et de binoclards, les deux ados partent en croisade afin de restituer à la lumière ses vertus bénéfiques pour tous les habitants.

PLAYBACK ANDY CRI verso

L’artiste, qui propose une version monumentale du Story‐board de l’histoire sur des supports inattendus plonge ainsi les spectateurs dans une ambiance lumineuse, sonore et poétique et en fait, de ce fait des habitant à part entière.

Comment rester indifférent au monde qui nous entoure en le voyant tel qu’il est…

 

LENNYSAN CAGE chris tiboise

Garder « son regard d’enfant » apparaît comme une échappatoire au climat anxiogène, présenté au quotidien par des médias qui nous passent en boucles une information qui n’en est plus une.

Comment imaginer que ce regard supposé être clairvoyant s’obscurcisse par la force des choses…

PLAYBACK ANGLE LENNY bd

Serions-nous tous aveugles ou sur le point de le devenir, car trop habitués à ne plus rien regarder ?

Faire évoluer le spectateur dans un monde d’aveugles et de binoclards est l’argumentaire qu’a trouvé Chris Tiboise pour pointer du doigt les abus de la société de consommation, notre incapacité à échanger, ou encore a s’insurger face à ce qui pourrait nous nuire, voir nous détruire totalement…

SEQ 7 PLAN 2 bd

SEQ 8 PLAN 1 bd

Coordonnées :

Si vous êtes intéressés pour le rencontrer, exposer ses oeuvres ou même vous en procurer, n’hésitez pas à le contacter sur :

Le site Urban Garbage Design

Le Facebook de Chris Tiboise

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!